Doit-on éviter le Burrata quand on est enceinte ?

burrata enceinte

Pendant la période de grossesse, certaines restrictions s’imposent aux femmes aussi bien pour leur propre santé que celle de l’enfant. Au nombre de ses contraintes, les plus pénibles, mais aussi les plus primordiales sont celles qui se rapportent aux habitudes alimentaires. Ainsi, vous allez devoir par exemple mettre la mention « stop » sur un certain nombre d’aliments, parfois ceux que vous privilégiez le plus. Qu’en est-il de la burrata ? Est-il permis de le consommer cet aliment en étant enceinte ? Vous trouverez la réponse à ces questions dans la suite de cet article spécialement destiné à vous éclairer sur la question.

La burrata, qu’est-ce que c’est ?

Fromage frais à pâte filée à la mozzarella crémée, la burrata est un ingrédient clé de la gastronomie italienne. Finement arrosée d’huile d’olive et parsemée de feuilles de basilic, de vinaigre balsamique et une pincée de sel, la burrata s’offre gracieusement à la dégustation.

Ainsi, dans son élément traditionnel, ce fromage italien et est parfaite en apéro tout comme au menu d’entrée. Mais, la question la plus importante ici est de savoir si ce délice est à la portée des femmes enceintes ou non.

Voir Aussi  Est-ce que la vape fait de l’eau dans les poumons ?

Que retenir sur les fromages et la grossesse ?

On entend souvent dire que la consommation de fromage est déconseillée aux femmes enceintes parce que cela serait préjudiciable au fœtus. Il s’agit là d’une interprétation extravertie des avis médicaux qu’il y a lieu de corriger. En effet, le fromage est un produit alimentaire riche en phosphore, en calcium et en vitamine D qui sont des nutriments essentiels dans la formation des muscles.

Ainsi, chez la femme enceinte, la consommation du fromage constitue une supplémentation privilégiée qui concourt à la bonne formation et au développement harmonieux du fœtus. Cependant, certains types de fromage contenant de la listeria sont formellement déconseillés aux futures mères. Ce sont les fromages au lait non pasteurisé tels que les formages :

  • Au lait cru ;
  • À pâte molle ;
  • À pâte persillée ;
  • À la croûte fleurie.

Ainsi donc, ce qui est interdit, ce ne sont pas les fromages, mais plutôt les fromages au lait cru et non pasteurisé.

burrata enceinte

Burrata enceinte, bon ou pas ?

À la question de savoir si le burrata est, oui ou non, bonne à la consommation pour une femme enceinte, les professionnels de santé répondent à la fois oui et non. La burrata est traditionnellement un fromage à base de lait cru et frais, et pour cela, il figure d’office sur la liste noire des fromages pour femme enceinte.

Voir Aussi  Manger bio : Quels sont les bienfaits sur notre corps ?

Néanmoins, si vous rencontrez de la burrata plus répandue en France est un type de ce fromage produit industriellement, à partir du lait pasteurisé. Celui-ci par contre est sans danger et peut être consommé par n’importe qui, y compris la femme enceinte.

Ainsi, pour qui veut savoir si la burrata enceinte est permis ou pas, la réponse est simple : non pour la burrata traditionnelle, oui pour la burrata industrielle quelle qu’en soit la marque. Qu’elle soit fumée ou crémeuse, tout ce qui compte, c’est de savoir s’il est pasteurisé ou pas : si oui, bon vent à vous.

Par ailleurs, si vous devez manger un repas (une pizza par exemple) à base de ce fromage, vous n’avez a priori aucun moyen de savoir s’il est fait à base d’une burrata pasteurisé ou non. Dans ce cas, la seule solution possible reste de chauffer ce repas à une température supérieure à 80 °C pendant une bonne trentaine de minutes au moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *