Comment descend le malus d’assurance voiture ?

Grâce au bonus-malus retrouvé dans les assurances autos, les assureurs arrivent à cibler les bons et les mauvais conducteurs. Ceux qui ont des malus sont automatiquement classés dans la catégorie des mauvais conducteurs ; plus le taux de malus est grand, plus la qualité de la conduite est remise en cause. Ce taux peut baisser. Comment peut-on réussir à faire descendre le malus d’une assurance auto ? 

Généralités sur le malus d’assurance voiture

De manière plus professionnelle, on parle de coefficient de réduction-majoration quand on veut parler du malus d’assurance voiture. Ce système implique une augmentation de la valeur des primes d’assurances auto quand les détenteurs des assurances sont responsables de plusieurs cas d’accidents. Il prend uniquement en compte les véhicules terrestres motorisés. 

Selon l’implication du conducteur dans l’accident, le coefficient d’augmentation de la prime d’assurance peut varier entre 25 % et 12,5 %. Dans certains cas d’accident, le malus peut ne pas être appliqué. Il s’agit entre autres des accidents qui se produisent au cours d’une tempête. Aussi, si c’est une tierce personne qui cause l’accident, on n’applique pas de malus. 

Voir Aussi  Pourquoi mon chien tremble ?

La baisse du malus d’assurance grâce à la descente rapide

En assurance auto ou voiture, un conducteur qui a un malus dans son dossier d’assurance peut voir le coefficient du malus revenir à son taux de base. En effet, s’il n’a pas été impliqué dans un accident durant deux années. En assurance voiture, ce procédé est appelé la descente rapide. 

Ce procédé permet aux conducteurs qui sont en mauvaise posture de faire preuve de leur bonne foi. S’ils réussissent à obtenir une descente rapide de leur malus, c’est qu’ils sont capables de conduire de manière responsable sur les routes. 

La baisse du malus d’assurance annuellement (grâce à une conduite exemplaire)

Dès qu’un conducteur est impliqué dans un accrochage ou un accident, il obtient un malus sur son assurance. Vu les impacts négatifs que peut avoir le malus, il est important de faire baisser son taux. Pour arriver à cette fin, on peut choisir de faire descendre le coefficient du malus annuellement. 

Il suffit d’éviter toute implication dans les cas d’accident. Et, en fonction du Code des assurances, on peut voir le coefficient du malus baisser de 5 % chaque année. Il faut noter que si le malus augmente avec une grande vitesse, la baisse s’effectuera à une vitesse plus lente. 

Voir Aussi  Avis des forums sur Yonibet casino

Les cas de transfert des malus d’assurance

Certaines personnes pensent qu’elles peuvent se débarrasser de leur malus dans certaines conditions, mais ce n’est pas le cas. En effet, le malus se transfère d’un contrat à un autre. Ainsi, si un conducteur change d’assureur, le nouvel assureur va prendre en compte toutes les informations disponibles sur l’ancien contrat d’assurance. 

Aussi, s’il y a changement de véhicule (passer d’une voiture à une moto), le malus est toujours maintenu sauf si le contrat d’assurance désigne de nouvelles personnes comme étant les propriétaires du véhicule. 

Les dispositions à prendre quand on est malussé

Il est possible de rencontrer certaines difficultés avec les assurances durant la période que dure un malus. Ainsi, pour que cette période se passe de la meilleure des manières, il y a certaines choses qu’il est possible de faire. 

On peut commencer par choisir une assurance qui se charge des cas de malus. Ce sont des assurances auto spécial malus. Vu que le coût de ces assurances peut être élevé, il faut prendre le soin de faire une comparaison afin d’opter pour la meilleure assurance. 

Aussi, pour quitter de la meilleure des manières la catégorie des personnes malussées, les conducteurs doivent faire preuve de patience et de prudence sur les routes. 

Voir Aussi  Où acheter sa plaque de boîte aux lettres ? Nos recommandations

Aspect positif du coefficient de réduction-majoration

Dans le coefficient de réduction-majoration, on ne retrouve pas uniquement le malus. En effet, il permet également de profiter d’un bonus. On obtient ce bonus quand on fait preuve d’une conduite responsable. Il ne faut donc être impliqué dans aucune infraction routière. 

Et grâce au bonus, on bénéficie d’une réduction du taux d’assurance. C’est une sorte de récompense que les conducteurs obtiennent quand ils conduisent bien. Quand le bonus atteint un certain niveau, ils bénéficient d’autres avantages plus intéressants. 

Pour bénéficier d’un bonus grâce à son assurance auto, il suffit simplement d’être un bon conducteur. Mais si de mauvaises habitudes sont prises, les malus ne sont pas loin et ils peuvent rendre vos expériences de conduite désagréables. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.