Traces GPS (Liste)

Traces GPS du Cévennes Trail Club

Partager votre Trace

VALLERAUGUE

    Valleraugue

RÉPARTITION DIFFICULTÉ

DISTD+NIV.DIFF

   11.8km   600m+
Photo du profil de Eric
  

Au Centre de Valleraugue tu regardes les 4000 marches à l’adret. Mais finalement tu choisis l’ubac en direction du Col de l’Elze. Dès le départ ça grimpe fort ( et la tu te dis que tu tu aurais du t’échauffer un peu plus…). La première partie du parcours se passe principalement dans d’anciennes chataigneraies en désuétude. Le GR serpente entre les restanques plus ou moins stables. Au détour d’un virage, une ancienne construction (bergerie?) signe d’une vie passée… Ca et là quelques flocons résistent à la douceur qui s’installe.
Ca grimpe encore un peu, jusqu’au 1er col qui offre une belle vue sur la vallée de l’Hérault et le massif de l’Aigoual. Une partie plus roulante amène au col de la croix (belle vue dégagée là aussi) avant d’emprunter un nouveau chemin de muletier qui descend, sous la lumière, jusqu’au hameau de Taleyrac. Celui ci se présente de façon peu uniforme accroché au flanc de la montagne. Le soleil d’hiver éclaire l’église et le passage des 2 voûtes permettant de descendre dans la vallée mitoyenne. Ensuite ça roule et après quelques hésitations dans Campredon on récupère le PR. Celui-ci se confond parfois avec les limites des herbages, et de grandes tranchées creusées par des engins de terrassement (dans quel but?). Ca remonte encore, dos au soleil, sur des chemins peu empruntés en cette période… A part quelques autochtones qui me regardaient bizarrement et les cloches des troupeaux de moutons, j’ai été peu dérangé… Passage à la Molière, on laisse les Coustadous sur la droite…
Arrivé en haut, reste le dernier sur un PR peu balisé ( en moyenne une trace tous les…100 à 250m!). Première partie à flanc de montagne, sentier complétement dévasté soit par les glissements de terrain, soit par les sangliers… Je me suis demandé souvent si j’étais dans la bonne direction… Mais de toute façon il faut redescendre.
Arrivée à la Bessède, on recupère une route “civilisée”… Je croise un tracteur (enfin!) et ce qui ressemble à une tombe de templier… Le passé et le présent à deux secondes d’intervalle. Arrivée au village de Valleraugue et son calme… ll faut aller bosser maintenant…
Valleraugue a toujours cette saveur si particulière et cette empreinte indélébile au plus profond de moi, de nous…

Eric

 Galerie Photos