pomme bio

Produits bio : quels sont les aliments à éviter ?

Les conséquences liées aux alimentations non biologiques ne sont plus à démontrer de nos jours. En réalité, elles s’avèrent être assez lourdes. Non seulement, une alimentation non biologique peut détruire votre organisme, mais surtout, elle peut provoquer un soudain décès. La seule manière d’éviter de subir ces divers désastres est d’éviter la consommation de tous les aliments non bio, même s’ils sont généralement un peu plus chers. Quels sont donc ces aliments que vous devez coûte que coûte éviter ?

Le céleri

Le céleri est l’un de ces aliments que vous devez éviter même s’il semble avoir de nombreux avantages. Il est généralement présenté comme un aliment à mille vertus. Outre le fait qu’il est moins calorique et qu’il a une forte teneur en  vitamines A, C, K, B2, B6, il constitue un puissant remède contre le stress, le diabète, l’hypertension et bien d’autres maladies. Il est aussi une arme redoutable contre les mauvaises bactéries de la bouche qui déclenchent les maladies des gencives.

Cependant, biologiquement, il est classé comme un des aliments à haut risque et dangereux à l’organisme. Plusieurs études scientifiques ont montré qu’il contient différents types de pesticides. En réalité, il est difficile, sinon impossible d’éviter son exposition aux pesticides. Il est donc régulièrement exposé à ces derniers et ainsi, en comporte toujours des résidus. 

Les pommes

Elles demeurent des produits alimentaires moins bio, même si les publicités les concernant sont très accrocheuses. En réalité, selon les résultats de nombreuses recherches réalisées sur la culture des pommes (celle réalisée par l’EWG, par exemple), il a été prouvé que 99 % des pommes contiennent au moins un résidu de pesticide. Autrement dit, il est difficile de trouver sur le marché une pomme 100 % bio. Ainsi, si vous adorez les alimentations bio, les pommes font partie des produits que vous devez éviter de consommer.

Les pois cassés importés

Les pois cassés importés sont aussi une sorte d’aliment à éviter, même s’ils sont très appréciés par la plupart des consommateurs. Ils sont aimés pour la variété de leur richesse nutritive et leur grand apport dans les repas. 

Plusieurs études sur leur culture ont démontré que, même lorsqu’ils sont issus d’une agriculture biologique, ils présentent des résidus de pesticides. C’est pourquoi lorsque vous les consommez régulièrement, que vous le vouliez ou non, vous vous envoyez des pesticides dans votre organisme.

Les raisins non bio

Les raisons constituent aussi une catégorie spéciale de fruits. Ils apportent plusieurs vitamines à l’organisme, mais peuvent être très dangereux lorsqu’ils sont non bio. D’abord, 87,3 % de raisins non bio, présents sur le marché, présentent jusqu’à 15 différents types de pesticides. En réalité, les producteurs utilisent ces pesticides non seulement pendant leur culture, mais aussi en tant que produits aidant à leur conservation. 

De plus, d’autres études scientifiques sur leur culture ont révélé que même lorsqu’ils proviennent d’une agriculture biologique, ils présentent toujours des résidus de pesticides. Ils font donc aussi partie des aliments que vous devez moins consommer ou desquels vous devez vous méfier.

L’huile de canola 

Longtemps connue pour la qualité et la quantité de ses vertus et substances nutritives, la plupart des huiles de canola sont depuis un moment fabriquées à base des OGM. En réalité, pour qu’elles deviennent des huiles, elles doivent d’abord suivre un certain processus de transformation. 

Par exemple, elles doivent dans un premier temps être raffinées, ensuite blanchies avant d’être désodorisées. Au cours de ce processus, non seulement, certains de ses nutriments comme l’oméga-3 se détruisent, mais aussi plusieurs toxines s’y ajoutent. 

De même, le processus de fabrication conduit la plupart du temps à une hydrogénation partielle, ce qui est gravement nuisible à l’organisme. Il vaut donc mieux en consommer très rarement ou carrément les éviter.    

Les beignets

Nous adorons tous manger les beignets, mais peu de gens savent qu’elles sont fabriquées avec des produits OGM ou non biologiques nuisibles à l’organisme. En réalité, ces pâtisseries sont généralement faites de farines raffinées hyper glycémiques et souvent OGM. 

Par ailleurs, ces farines peuvent produire des gras Trans au moment de la friture, et vous causer des maladies comme le cancer et le blocage artériel. Il est donc très conseillé de les consommer avec de la réserve ou simplement s’en passer. 

Les bœuf et poulet issus d’élevages intensifs

En matière de consommation de produits alimentaires bio, les viandes de bœuf et de poulet méritent également une attention particulière. En réalité, nous ne reflétons pas uniquement ce que nous mangeons. Nous sommes également le produit de ce que mangent nos aliments. Et vous n’êtes pas sans savoir que la majorité des poulets et bœufs en vente sur le marché sont nourris de grains OGM. 

D’ailleurs, vous devriez vous demander de quoi sont composés ces animaux chaque fois que vous êtes sur le point de les manger. Très peu de ces animaux se nourrissent d’hormones et d’antibiotiques. Naturellement, ces types d’alimentation ne seront pas sans conséquences sur votre organisme. Il faut donc les éviter autant que possible. 

La protéine de soja

Ce produit alimentaire présent dans de nombreux repas peut parfois être très dangereux à l’organisme. En réalité, dans certaines régions du monde, cette protéine subit de nombreuses métamorphoses avant d’être consommée. 

En Amérique du Nord par exemple, le soja est régulièrement modifié afin de résister au glyphosate, un produit utilisé pour la fabrication des herbicides. La conséquence directe est que chaque fois que vous le consommez, vous mangez également d’une certaine manière de l’herbicide. Pour cela, la protéine de soja est très déconseillée, et surtout aux consommateurs de produits bio. 

Les fraises

Les fraises, surtout quand elles sont non biologiques, comportent une importante quantité de pesticides. Plusieurs études ont révélé que la plupart d’entre elles contiennent jusqu’à 15 différents pesticides. Ce qui en réalité ne constitue qu’une concentration de dangers pour l’organisme. Il est donc assez bénéfique et d’ailleurs recommandé de les éviter pour le bien-être du corps. 

Les tomates cerises

Les tomates cerises font également partie des aliments que vous devez éviter de consommer si vous êtes un partisan du bio. En réalité, ces produits sont très vulnérables et facilement contaminables. Une recherche scientifique a d’ailleurs révélé qu’elles contiennent chacune 15 différents pesticides. Ainsi, chaque fois que vous en éviterez, vous préservez votre organisme des nuisances liées aux pesticides.

Les produits issus de maïs non biologiques

Si vous aimez consommer bio, vous devez éviter de consommer tous les produits alimentaires issus des maïs provenant des agricultures autres que biologiques. Il s’agit des produits comme le sirop de maïs, l’huile de maïs, le dextrose, la fécule de maïs et bien d’autres produits.

En réalité, tous les maïs sont des organismes génétiquement modifiés  quand ils ne sont pas bio. Or, envoyer régulièrement des OGM dans votre organisme peut engendrer de graves conséquences sur votre bien-être. 

Le sel de table

Il est également très dangereux pour l’organisme, malgré la saveur qu’il apporte aux repas. En effet, produit pendant longtemps dans les mines, il est conçu de nos jours d’une manière nouvelle et étrange. Aujourd’hui, non seulement les fabricants n’hésitent pas à ajouter divers additifs pour son assèchement, mais aussi, il le chauffe à une température qui avoisine 650 degrés. 

Pour lui donner la couleur blanche, ils le stabilisent avec des substances nuisibles comme le dextrose. Vous devez donc faire l’effort de l’éliminer de votre alimentation, ou tout au moins, de ne consommer que les sels naturels.

Les feuilles de salade non bio

Elles font partie des aliments qui ne doivent jamais être consommés lorsqu’ils ne sont pas issus d’une agriculture biologique. D’abord, vous n’êtes pas sans savoir qu’elles sont toujours mangées crues. 

Ensuite, elles sont très exposées aux pesticides au point où 80 % de la quantité qui en est vendue sur le marché présente des résidus. Ainsi, leurs conséquences vis-à-vis de l’organisme ne sont plus du tout à démontrer.

Voir Aussi  Comment faire du pâté en croûte ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *