Quand faut-il pratiquer la liposuccion ?

En matière de chirurgie esthétique, la liposuccion est une intervention très courante. Plusieurs personnes y font recours dans le but d’avoir une apparence physique qui soit plus ou moins à leur goût. Cependant, il est important de savoir quand il faut pratiquer une telle intervention. Qu’est-ce que la liposuccion ?

Qu’est-ce que la liposuccion ?

Encore appelée lipoaspiration, la liposuccion est une technique chirurgicale qui a été inventée en France dans les années 80. Elle consiste à aspirer les cellules graisseuses résistantes du corps. Pour se débarrasser des amas graisseux qui ne disparaissent pas avec les régimes ou le sport, la liposuccion est souvent la seule solution. 

Le principe de la liposuccion est simple. Le chirurgien, par une petite incision, introduit de petits tubes ou canules sous la peau du patient pour aspirer les graisses directement sur les parties concernées. Le but est de rendre plus harmonieuses les lignes du corps mais ce n’est pas un traitement de l’obésité.

Quels sont les différentes méthodes de liposuccion ?

Différentes méthodes ou techniques sont utilisées pour pratiquer une liposuccion. Il s’agit notamment de la: 

  • Liposuccion douce; 
  • Liposuccion assistée;
  • Liposuccion ultrasons; 
  • Liposuccion tumescente. 
Voir Aussi  Comment purifier et détoxifier son corps ?

La liposuccion douce est une méthode très ancienne. Sous l’appellation de liposuccion à la seringue, elle se pratique classiquement sous anesthésie locale. Elle est beaucoup moins efficace qu’une liposuccion classique. Elle est réservée à la liposuccion de petite zone, peu étendue. La liposuccion assistée est semblable à la liposuccion classique, sauf qu’il existe un petit moteur au niveau de la canule qui amplifie les mouvements de la canule, pour accélérer l’aspiration.

En ce qui concerne la liposuccion ultrasons, elle permettrait de casser les graisses grâce aux ultrasons. Ces graisses sont ainsi aspirées plus facilement. Le problème est le risque de brûlure au niveau de la peau. Enfin, la liposuccion tumescente est la technique utilisée afin de réduire les saignements pendant et après l’intervention. Il s’agit d’infiltrer sous la peau du sérum physiologique mélangé à de l’adrénaline . La graisse est ensuite recueillie aisément par la canule de liposuccion reliée à un système d’aspiration sous-vide.

À quel moment pratiquer la liposuccion ?

Il se pose souvent la question du meilleur moment pour faire cette intervention. Il existe en général deux cas de figure : 

Le premier cas de figure c’est lorsque la patiente a un poids stable depuis plusieurs mois et n’arrive pas à perdre certaines zones de graisses localisées. C’est la meilleure indication de la liposuccion, car souvent même après un régime poussé ou beaucoup de sport, certaines zones graisseuses ne disparaissent jamais. 

Voir Aussi  Urgence médicale à Montpellier : quels sont les services au CHU

Dans le deuxième cas, c’est quand un patient souhaite perdre du poids et qu’il n’y arrive pas. Dans ce cas, il est parfois possible de réaliser une lipoaspiration afin de corriger de façon modérée certains excès de graisses. Cette intervention est souvent un « déclic » pour le/la patient ( e) qui commencera à perdre du poids par la suite. Cependant la lipoaspiration ne doit pas être perçue comme une intervention pour maigrir. 

Dans tous les cas, il est important d’avoir un poids stable avant cette intervention, car le fait de prendre du poids ensuite altère souvent le résultat esthétique, bien qu’en général, les zones lipoaspirées « grossissent » bien moins vite que le reste du corps. 

Il faut noter, pour finir , que le parfait candidat pour une liposuccion est celui qui remplit les critères suivants : excès de graisses localisées, peau de bonne qualité,  poids normal et surtout bonne santé physique et mentale. Ces critères doivent être remplis avant la pratique d’une liposuccion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *