Reverse Fly : quelle est l’utilité d’adopter cet exercice ?

reverse-fly

Il est un fait que le développement des différentes parties du corps peut se faire grâce à une certaine catégorie d’exercice. À titre illustratif, c’est l’exemple du développement du dos et des épaules qui se fait par des exercices de reverse fly. En effet, le reverse fly fait partie des exercices bilatéraux qui, par la posture horizontale qu’elle requiert, renforce aussi bien la partie supérieure du dos de même que le postérieur des épaules. Ce type d’exercice offre plusieurs bienfaits à la condition qu’il soit bien exécuté. Découvrez dans le présent contenu les bienfaits du reverse fly.

Les avantages du reverse fly sur votre posture

Il est important de savoir que les muscles dont les fonctions consistent à tirer vos épaules vers l’arrière, mais aussi en avant sont un facteur déterminant si vous souhaitez avoir une posture d’Apollon. Ce sont d’ailleurs ces mêmes muscles que vous sollicitez quotidiennement dans les mouvements que vous faites.

Eh bien, sachez que les exercices du reverse fly impactent positivement lesdits muscles. En effet, ce type d’exercice vous permettra assurément de renforcer ces derniers de sorte à vous donner une posture optimale. Bien évidemment, cela implique que vos performances et votre physique soient améliorés.

Voir Aussi  30 minutes de vélo par jour maigrir : Est-ce possible ?

Le reverse fly pour solliciter plusieurs autres muscles

Vous l’ignorez certainement, mais le reverse fly n’agit pas exclusivement sur les muscles du dos. C’est pour cette raison que cet exercice est considéré comme étant d’une efficacité absolue au même titre que des mouvements polyarticulaires sollicitant les grandes masses de muscles.

En effet, avec un seul mouvement de reverse fly, c’est aussi bien la coiffe de l’ensemble des rotateurs, les omoplates que la partie supérieure du dos qui sont mis à contribution.

Le reverse fly pour prévenir les blessures

En raison du fait que le reverse fly prenne pour cible la coiffe de l’ensemble des rotateurs, il est d’une nécessité incontestable pour tous les programmes visant à prévenir les blessures. Comprenez que cette nécessité dans lesdits programmes n’est pas anodine.

En effet, rétracter les muscles sollicite obligatoirement la coiffe mentionnée plus haut. Autrement dit, la rétractation des omoplates ne peut se faire sans la coiffe de l’ensemble des rotateurs. Ceci renforcera assurément ces derniers, ce qui vous mettra sans nul doute à l’abri de toute éventuelle blessure.

Vu que la coiffe est fréquemment sollicitée aussi bien dans les divers mouvements qu’il est d’usage d’effectuer au quotidien que lors des entraînements, elle est exposée à plusieurs blessures. Dans un tel contexte, il est plus que logique de procéder au maximum à son renforcement. C’est ce que vous apporte le reverse fly.

Voir Aussi  Quels sont les différents types de vélo qui existent ?

Par ailleurs, les diverses variantes du reverse fly sont au même titre efficace pour ce renforcement. Il faut préciser que l’essentiel est qu’il y ait rétractation de vos omoplates. De toute évidence, vous n’aurez pas à vous compliquer vos entraînements avec des exercices complexes.

Si vous manquez d’idées de variantes de reverse fly, vous pouvez vous essayer au reverse fly (façon poulie) vis-à-vis à faire sur une swiss ball. Dans la même logique, toutes les activités physiques qui supposent un tirage horizontal des épaules et du dos feront l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *