Que devez-vous savoir sur la zakat al maal ?

zakat al maal

Dans toutes les religions ou presque, il existe des obligations que chaque fidèle est tenu de respecter pour vivre une vie heureuse et épanouie loin de tous soucis. Chez les musulmans, la Zakat al maal est une obligation pour tous pratiquants qui ont atteint le Nissab. Tous les détails dans ce guide.

C’est quoi la Zakat al maal ?

La Zakat est un acte religieux et de foi qui est très important dans la région musulmane. Considérée comme le troisième pilier de l’Islam, elle est vue par tous les fidèles comme une source de bénédiction et de récompense. Cet acte obligatoire pour tout musulman digne de ce nom permet de purifier les péchés et les impuretés.

Donner la Zakat, c’est permettre à Allah de combattre les forces du mal qui s’attaquent aux ressources financières d’un musulman. Concrètement, la Zakat est un don ou une redistribution des richesses aux nécessiteux.

Tout musulman ayant atteint la puberté et sain d’esprit devrait déjà être initié à la Zakat, dès lors que ce dernier a atteint aussi le minimum de richesse. La Zakat représente généralement 2,5 % de votre chiffre d’affaires. Cette portion doit être remise aux pauvres et aux nécessiteux.

Voir Aussi  Comment imiter le maquillage de Harley Quinn ?

Pourquoi un musulman doit-il obligatoirement s’acquitter de la Zakat ?

Avant de répondre à cette question, vous devez savoir que tous les musulmans ne sont pas systématiquement concernés. La personne qui doit payer la Zakat doit satisfaire certaines conditions. Déjà, vous devez avoir atteint le Nissab qui n’est rien d’autre que le seuil de richesse chez les musulmans. Dans les livres saints et dans la tradition ancienne, la Zakat correspond à 612,36 grammes d’argent pur ou à 87,44 grammes d’or pur.

Le Nissab équivalait à près de 275,40 euros en 2020. Ainsi, si vous estimez que vos biens valent plus que ce montant, alors il est possible que vous soyez éligible au paiement de la Zakat. Il est important aussi que votre richesse personnelle reste supérieure au Nissab pendant toute une année lunaire pour que vous soyez véritablement concernée par le paiement de la Zakat.

Que faire en cas d’oubli de paiement de la Zakat ?

Si vous savez que vous êtes concerné par la Zakat et que vous avez oublié de payer cet impôt obligatoire, vous n’avez pas à vous inquiéter. Il est possible d’estimer tout ce que vous avez manqué de payer les années antérieures et de vous en acquitter.

Pour info, vous devez noter que la Zakat est toujours due même après de nombreuses années. Que vous sachiez que cette somme était obligatoire ou pas, vous devez nécessairement la solder.

Voir Aussi  Produits bio : quels sont les aliments à éviter ?

zakat al maal

Sur quels biens doit-on prélever cet impôt ?

On prélève la Zakat sur tous les surplus de richesse que vous détenez. Si vous avez l’un des éléments de richesse suivants, alors vous devez payer la Zakat sur les excédents que vous avez réalisés :

  • L’or ;
  • Les actions ;
  • Les dividendes ;
  • Les parts ;
  • L’argent ;
  • Les métaux précieux ;
  • Les stocks ;
  • Les produits d’élevage ;
  • Les pensions ;
  • Les produits agricoles ;
  • etc.

Pour savoir comment vous devez calculer le montant de la Zakat sur ces biens, il vous suffit de connaître d’abord la valeur monétaire de chacun des biens que vous avez. Si cette information est connue, il ne reste plus qu’à déterminer la somme totale de chaque bien et à appliquer les 2,5 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *