Traces GPS (Liste)

Traces GPS du Cévennes Trail Club

Partager votre Trace

Trail du Ventoux

    Bedoin

RÉPARTITION DIFFICULTÉ

DISTD+NIV.DIFF

   26km   1100m+
Photo du profil de Eric
  

Arrivé la veille au pied du fameux géant de Provence. Il fait beau, mais les températures sont fraîches.
Récupération des dossards et on retrouve Manolo. Traditionnel repas Poulet-pâtes avec MON unique. Il faut être en forme le lendemain, les odeurs de la pizza de Manolo dans le camping-car persistent.
Réveil au petit matin au son des concurrents qui arrivent. Manolo se prépare (il part à 8heures lui). Moi j’ai le temps, c’est à 9 heures… C’est confirmé, il fait frais pour le moment… Bon, il faut y aller. Avant de se postionner sous l’arche, j’aperçois des collègues de travail, on discute un peu… Ensuite, c’est parti.
Les premiers kilomètres sont quasiment plats, mais cette fois ci j’arrive à tenir le rythme et me positionner correctement avant d’attaquer les premières montées… Ca pique dans les mollets, mais on y va… Alternance de montées plus ou moins raides au début, j’arrive à me maintenir jusqu’au ravitaillement du 13ème. Les paysages sont superbes, l’ambiance est bonne aussi. Par contre après ce ravitaillement, une montée bien raide en terrain glissant et peu d’appuis.. Le cardio s’emballe, mais je ne m’arrête pas. On est tous dans le même état de toute façon. Après ces 3 kilomètres (qui m’ont semblé en faire 10) ça redevient plus plat, et ça descend. Là alors je peux tout lâcher. Les montées, (vrais et faux) plats, descentes d’avant étaient techniques… et bah là aussi! Je rattrape, je double, je suis bien (même si je vais chercher loin…) Km 21, un petit coup de cul, dur dur de relancer, et c’est pas fini, on alterne sur ça maintenant… (montées et descentes)
Km 22, en bas d’une descente, avant de franchir un mini col je m’entrave à nouveau ( c’est loin dêtre la première fois depuis le début!) sauf que là, je m’étale de tout mon long, et je tape la rotule gauche sur le sol malgré 2 mains en avant. Douleur enhaut de la cuisse…
On checke… Tout à l’air d’aller, on repart doucement… Je termine les derniers kilomètres ( beaucoup moins intéressants d’ailleurs, sensation de tourner en rond autour de la ligne d’arrivée) un peu amoindri et surtout avec une appréhension de rechuter dans une descente…
A l’arrivée (enfin!) les encouragements de ma petite femme sont un bonheur. Un peu plus de 3 heures, c’était mon objectif!

Maintenant on en profite, on récupère. On retourne se changer et s’habiller car ça pique un peu et on sera de retour sous la ligne juste pour l’arrivée de Manolo qui signe un joli chrono.

Un super parcours ( le plus technique de tous ceux que j’ai fait pour le moment) une bonne organisation, un chrono réussi…
Prêt pour que nous puissions le faire en 2017!

Eric

 Galerie Photos