Comment fonctionne le bonus d’une assurance auto ?

Lorsque vous disposez d’une assurance auto et que vous ne provoquez pas d’accidents, un bonus vous est accordé par votre assureur. Il s’agit d’un système de réduction ou de majoration de la prime d’assurance annuelle d’un conducteur permettant de déterminer si le conducteur est prudent ou pas. En cas de majoration de ladite prime, on parle de malus. Comment bénéficier du bonus et comment faut-il l’estimer ?

Calcul du bonus-malus en assurance auto

Le bonus-malus ou coefficient de réduction-majoration (CRM) se base sur un tarif de référence déjà défini par l’assureur. C’est un principe qui engage la responsabilité du conducteur en cas de sinistres (accident ou autres). La prime d’assurance auto à payer à chaque échéance annuelle est influencée par la baisse ou la hausse de cet indicateur qui reflète la bonne conduite de l’assuré. Le coefficient de base correspondant au bonus-malus est 1 ; lorsque le CRM est inférieur à 1, il s’agit du bonus mais lorsqu’il est supérieur à 1, on parle du malus. Le bonus-malus ne s’applique qu’aux véhicules de tourisme, camionnettes et motocycles de plus de 80 cm3.

Voir Aussi  Quelle option prendre dans son assurance auto ?

Au départ, vous disposez d’un coefficient de base égale à 1. Une diminution de 10% est accordée pour une bonne conduite au volant. Chaque année, on multiplie par 0,9 le bonus-malus de l’année précédente. Il s’agit d’une réduction annuelle de 5% qui vous est accordée lors d’une année sans accident.

Pour déterminer le malus, l’assureur se base sur les sinistres qui ont eu lieu durant les 12 derniers mois. Lorsque votre responsabilité est engagée en cas d’accident, une majoration de 25% est appliquée au coefficient de base. Dans le cas où vous n’êtes pas responsable de l’accident en question, aucun malus ne vous est attribué. Par ailleurs, lorsque deux conducteurs se partagent la responsabilité de l’accident, leurs assureurs respectifs comptent 12,5% de malus au lieu de 25%.

Le calcul du bonus-malus ne tient pas compte des sinistres vols, incendies, brises de glace, tempêtes, etc qui ne sont pas de la responsabilité du conducteur.

Un autre moyen de connaître son bonus-malus

En dehors de son estimation par calcul, le bonus-malus est aussi inscrit dans un document nommé relevé d’informations. Sur ce document, sont inscrits tous les détails sur les dommages et accidents survenus durant les cinq dernières années. À cela s’ajoute l’identité du conducteur responsable du dommage ainsi que les garanties qui figurent dans les clauses de son contrat. 

Voir Aussi  Comment descend le malus d’assurance voiture ?

Lorsque vous possédez un coefficient malus, celui-ci s’effacera si vous n’avez pas eu d’accident pendant deux ans. Alors vous retrouvez votre coefficient de départ (valant 1). Il s’agit de la descente rapide en assurance auto.

Bonus maximal, bonus à vie et changement d’assurance auto 

Le bonus maximal que vous pouvez atteindre est de 50%. Pour l’atteindre il faudrait que vous passiez 13 ans sans accidents, à raison de 5% de réduction chaque année. À 50% de bonus, vous ne pourrez plus progresser. En revanche, si vous conservez ce bonus pendant plus de 3 ans, alors vous aurez droit à un accident responsable ou non sans que ce bonus ne change. 

Cependant certains assureurs accordent des bonus améliorés pour garder leurs clients les plus sûrs. Il s’agit des bonus à vie : bonus de 50% qui ne baissera pas même en cas de sinistre responsable. Il faudrait 16 ans de conduite sans accidents responsables pour avoir le bonus à vie. Mais si vous changez d’assureur, dans le cas où vous n’avez pas eu de sinistres responsables ou un seul, vous gardez un bonus-malus de 50% mais vous perdez votre bonus à vie. Dans le cas où vous avez eu plusieurs accidents responsables, votre bonus-malus sera réévalué par la nouvelle compagnie d’assurance avec le relevé d’informations fourni par l’ancienne compagnie et vous perdrez votre bonus 50%.

Voir Aussi  Pourquoi prendre une assurance extra scolaire ?

Que devient le bonus-malus en cas de résiliation de contrat ?

Lorsque votre assureur décide de rompre votre contrat, votre bonus-malus sera conservé. Par contre le prix du prochain contrat sera calculé grâce au relevé d’informations fourni par votre ancien assureur.

Il faut noter aussi qu’il est possible de transférer un bonus auto vers un contrat d’assurance moto. Cela se fait de manière automatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *